Actualités

LA NOUVELLE PERMANENCE DES SOINS

Par R. Beucher, le 28/09/2012

Depuis le 1er octobre 2012, la permanence des soins bénéficie d’une nouvelle organisation au service des Sarthois, tenant compte du faible nombre de consultations après minuit, du nombre déclinant de médecins généralistes tout en maintenant un service sanitaire 24heures sur 24.

La nouvelle cartographie des secteurs de garde et le recours moindre aux médecins généralistes après minuit, les jours fériés et week-end rendent attractif notre département pour les jeunes médecins, et en particulier les femmes, désireux de rejoindre La Sarthe.


La nouvelle organisation prévoit 10 territoires de permanence des soins au lieu de 24 antérieurement.

Chaque secteur est doté d’un centre d’accueil et de permanence des soins (CAPS = anciennes maisons médicales de garde) situé à proximité d’un centre hospitalier sauf à Sillé le Guillaume où le CAPS se situera au sein de la maison de santé pluri professionnelle.


Huit de ces centres sont en zone rurale et deux sur la métropole du Mans : l’un adossé au Centre Hospitalier qui prendra en charge Le Mans Nord et l’autre au Pole Santé Sud qui prendra en charge le Mans Sud.


Cette nouvelle cartographie a pu aboutir, entre autre, grâce à l’implication de médecins généralistes sarthois au travers de l’A.D.O.P.S. 72.


    MODE D'EMPLOI POUR LES SARTHOIS    


    En journée de 8h à 20h00
    : consultation au cabinet de son médecin généraliste

    En semaine, de 20h00 à minuit, le samedi  de midi à minuit, le dimanche et jour férié de 8h à minuit

    > le patient compose le 15, 

    > le Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale dirige vers le REGULATEUR HOSPITALIER et le REGULATEUR LIBERAL qui propose des conseils médicaux, une consultation sur un CAPS avec un médecin effecteur ou envoie un secours d’urgence

    De minuit à 8 heures : le REGULATEUR HOSPITALIER peut donner des conseils médicaux ou orienter le patient vers les services d’urgence des établissements de santé ou enfin  envoyer les secours.

     

A lire également



 
 

Vous êtes sur un site du portail www.sarthe.com

Mentions légales Plan du site