Actualités

MEDECINS, CHIRURGIENS DENTISTES, MASSEURS KINESITHERAPEUTES : Aide à la première installation, une première en France.

Par Rachel Beucher, le 05/03/2013

Le Conseil général de la Sarthe accompagne financièrement et techniquement les étudiants en médecine, chirurgie dentaire et prochainement en kinésithérapie, en vue de créer des liens entre les futurs professionnels de santé et le département de la Sarthe.
Force est de constater que les étudiants hésitent à s’engager dans des projets d’installation à moyen terme, pour des raisons essentiellement familiales, et qu’une partie des professionnels de santé privilégie le statut de remplaçant à l’issue de leurs études.
Le Conseil Général de la Sarthe a donc décidé de prendre en compte ces nouvelles données en créant une aide à la première installation pour les médecins, chirurgiens dentistes et masseurs kinésithérapeutes.

7500 € seront accordés aux médecins, kinésithérapeutes et chirurgiens dentistes désireux de s’installer en zone sous dotée, pendant au moins 5 ans.  Cette aide sera subordonnée au versement d’une aide de 7500€ par la collectivité bénéficiaire de la nouvelle installation soit un montant total de 15000€.

 

Les conditions de cette aide à la première installation

 

Etre chirurgien dentiste, médecin, masseur kinésithérapeute et s’installer pour la première fois.

Ne pas être installé par un cabinet de recrutement ou équivalent,

S’installer en cabinet individuel, cabinet de groupe, maison ou pôle de santé pluridisciplinaire, en zone sous dotée pendant  5 ans minimum (selon les cartes ARS des zones sous dotées en vigueur au dépôt de la demande)

Avoir un exercice majoritairement libéral,

Ne pas être signataire d’un  contrat d’engagement avec le Conseil général de la Sarthe,

Etre de nationalité française,

Etre d’une nationalité autre que française mais être susceptible de s’installer comme médecin libéral en Sarthe et satisfaisant aux exigences règlementaires en terme de diplôme, nationalité et maîtrise de la langue française et justifier d’une domiciliation en France depuis au moins cinq ans,

Ne pas être salarié de la collectivité bénéficiaire 

A lire également



 
 

Vous êtes sur un site du portail www.sarthe.com

Mentions légales Plan du site